OTTAWA – La ministre fédérale des Transports a maintenu, mercredi, qu’il est inutile d’exiger à nouveau des voyageurs portant un couvre-chef à caractère religieux de le retirer en passant les contrôles de sécurité aux aéroports canadiens.

Lisa Raitt a soutenu que les agents responsables de la sécurité disposent déjà d’outils suffisants sans qu’on doive demander à des passagers de retirer leur couvre-chef — comme le turban chez les sikhs, par exemple.

Mme Raitt a cependant indiqué que son ministère tente de trouver une façon de rétablir cette directive, mais en l’appliquant de manière non discriminatoire.

Mardi, la ministre avait annulé la décision de son ministère, prise en avril, d’appliquer la directive, mais seulement pour les vols intérieurs.

Quelques heures auparavant, l’Organisation mondiale sikhe du Canada avait condamné la directive du ministère, jugée discriminatoire parce qu’elle force les sikhs à retirer leur turban alors que leur religion les oblige à le porter.

La ministre Raitt a indiqué mercredi qu’elle avait appris l’existence de cette directive il y a deux semaines seulement, par deux collègues conservateurs qui relayaient les inquiétudes de voyageurs sikhs.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!