VANCOUVER – Une juge a refusé la demande du frère du tueur en série Robert Pickton, qui souhaitait reporter une poursuite civile alléguant qu’il a menacé de violer et de tuer une femme il y a plus de 20 ans.

La juge de la Cour supérieure de la Colombie-Britannique, Carol Ross, a indiqué mercredi que sa décision reconnaît que des craintes sérieuses ont été soulevées par la travailleuse sociale de la présumée victime au sujet de l’impact probable qu’un report pourrait avoir sur sa santé mentale.

David Pickton a demandé le report plus tôt ce mois-ci en raison d’un conflit d’horaire de son avocat, Ian Donaldson.

Le procès de sept jours devant jury doit débuter lundi.

L’avocat de la femme, Jason Gratl, a contesté la demande, disant à la cour que Me Donaldson a eu amplement le temps de se préparer et qu’il serait injuste de reporter le procès de sa cliente pour la quatrième fois.

Un avis de poursuite civile, déposé en novembre 2013, allègue que David Pickton aurait agressé sexuellement la femme sur un chantier de construction en août 1991 avant de menacer de la violer et de la tuer.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!