Yves Provencher/Métro

MONTRÉAL – Dans le cadre de la Journée pancanadienne d’action pour le Climat, la justice et la Transition, plusieurs groupes citoyens et organismes environnementaux réclament de la part des dirigeants des mesures concrètes contre l’expansion des sables bitumineux.

Au Québec, un rassemblement se tient notamment samedi au parc Jack-Layton, à Hudson, au bord de la rivière des Outaouais.

Une traversée en canots, kayaks et rabaskas, ainsi que d’autres activités, étaient prévues pour montrer, selon les propres dires des organisateurs, «que nous valons plus que le pétrole sale».

L’événement se déroule près du secteur où passerait le pipeline d’Énergie Est.

Selon Patrick Bonin, de Greenpeace Canada, il faut alerter la population sur l’arrivée de ces grands projets pétroliers qui traverseraient le Québec.

Il presse les Québécois de réaliser que ces projets comportent des risques pour l’eau potable, pour l’environnement, et pour la sécurité des populations.

M. Bonin estime que les manifestations citoyennes vont éventuellement réussir à faire reculer les gouvernements dans ces dossiers.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!