MONTRÉAL – La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) envoie de nouveaux renforts pour lutter contre les incendies qui ravagent les forêts de la Saskatchewan.

La SOPFEU expédie, samedi matin, deux avions-citernes ainsi qu’un spécialiste avec son avion au-dessus de Meadow Lake, à 250 kilomètres au nord-ouest de Saskatoon. L’organisation répond ainsi à la demande du Centre interservices des feux de forêt du Canada (CIFFC).

Des équipements, des scies à chaîne et des tuyaux, sont également envoyés à Prince Albert.

La province estime qu’au moins 5200 personnes ont été évacuées cette semaine en raison des flammes. Plus de 600 pompiers luttent contre les feux de forêts en Saskatchewan, en provenance de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick.

Plus tôt cette semaine, quatre avions-citernes de type CL-415 ont été dépêchés en Alberta et en Saskatchewan.

Par ailleurs, 44 pompiers forestiers québécois travaillent au Manitoba depuis jeudi dernier. Des pompes et des tuyaux ont aussi été prêtés à la Colombie-Britannique.

La température pluvieuse des derniers jours et l’humidité présente dans l’air pendant ce temps au Québec permettent à la SOPFEU de déployer une telle aide dans l’Ouest canadien.

Actuellement, 273 incendies ont ravagé 383 hectares de forêt. La moyenne québécoise à ce temps-ci de l’année est de 344 incendies et 92 589 hectares brûlés.

Le danger d’incendie varie selon les régions au Québec. L’agente d’information à la SOPFEU, Mélanie Morin, rappelle les conseils de base pour éviter de déclencher un feu de forêt.

«On demande aux gens de consulter le niveau de danger d’incendie sur le site de la SOPFEU, demeurer toujours prudent avec l’utilisation du feu et surtout de bien éteindre les feux de camp», a-t-elle indiqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!