Aaron Vincent Elkaim | La Presse canadienne L'aéroport Pearson

TORONTO – Air Canada prévient les voyageurs qu’un «petit nombre» de vols pourraient être annulés, samedi, alors que le transporteur reprend le rythme au lendemain de moyens de pressions de travailleurs à l’aéroport international Pearson de Toronto.

Air Canada indique que les clients touchés par des annulations, samedi, qui souhaitent prendre d’autres dispositions de voyage peuvent le faire sans pénalité, dans la mesure des disponibilités.

Certains vols ont été annulés et plusieurs autres reportés, vendredi, en raison de ce qui semble être une action de travailleurs risquant de perdre leur emploi au sein d’une entreprise qui verra un contrat de ravitaillement des avions auprès de plusieurs lignes aériennes changer de mains plus tard cette année.

Un porte-parole de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale a indiqué que 30 des 47 travailleurs qui devaient entrer au boulot vendredi matin ne l’ont pas fait sous prétexte qu’ils étaient malades, tandis que les autres ont refusé de faire des heures supplémentaires.

Bill Trbovich a affirmé qu’environ 20 des 56 employés de Consolidated Aviation Fueling Services inscrits à l’horaire se sont présentés au travail, vendredi après-midi, pour un dernier quart pour fournir le carburant nécessaire aux vols restants de la journée.

Un certain nombre de transporteurs aériens feront désormais affaires avec ASIG (Aircraft Service International Group) à Toronto à partir du 1er octobre, alors qu’ils ont déjà changé de fournisseurs pour Swissport à Montréal le 1er juillet.

«Air Canada indique qu’un petit nombre de vols pourraient être annulés aujourd’hui (samedi) en raison de l’effet domino des perturbations (de la veille). La société s’efforce de transporter tous les clients à destination en toute sécurité le plus rapidement possible et remercie ses clients de leur patience pendant l’interruption de travail», affirme Air Canada par communiqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!