HINCHINBROOKE, Qc – Les autorités ont identifié la jeune femme dont le corps a été découvert dans un sac de plastique jeudi soir aux abords d’un petit cours d’eau d’Hinchinbrooke, en Montérégie.

Il s’agit de Samantha Higgins, une Montréalaise de 22 ans, qui a été vue pour la dernière fois dans la nuit de lundi à mardi alors qu’elle quittait à pied la résidence d’une amie dans l’arrondissement LaSalle. Elle avait quitté vers minuit et devait se rendre chez elle.

Selon plusieurs sources, son corps a été démembré, ce que refuse toujours de confirmer la Sûreté du Québec (SQ).

Une autopsie sera pratiquée sur le corps de la victime, ce qui pourrait déterminer si sa mort remontait à quelques heures ou à quelques jours.

L’enquête de la SQ se fait maintenant en collaboration avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour tenter d’élucider les circonstances entourant cette macabre découverte, dans un secteur rural, à une soixantaine de kilomètres du domicile de la victime.

Samantha Higgins était une jeune mère de famille. Elle laisse donc orphelins un bébé de 10 semaines et une petite fille de quatre ans, selon ce que rapporte Radio-Canada.

Des enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ ont passé la journée de vendredi sur les lieux du drame à Hichnbrooke. Un périmètre de sécurité a été érigé à l’intersection de la montée de Rockburn et du chemin de la Rivière-aux-Outardes, près du lieu où le cadavre a été trouvé par un passant.

Les policiers ont ratissé le secteur, à la recherche d’indices ou de témoins, à pied et en véhicule tout-terrain. Un hélicoptère de la SQ a également survolé le secteur.

Aucun suspect n’a été appréhendé.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!