MONTRÉAL – Les déplacements seront nombreux en ce début des vacances de la construction, et les autorités invitent les automobilistes à redoubler de prudence.

On estime que le quart de la population active du Québec est en congé.

La Société de l’assurance automobile du Québec signale que, contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas la saison hivernale qui s’avère la plus meurtrière en qui a trait aux tragédies routières, mais bel et bien les mois de juillet et août.

Pour les années 2010 à 2014, une moyenne de 90 personnes sont décédées dans des accidents de la route survenus au cours de ces deux mois d’été.

La SAAQ explique qu’une partie de la solution se trouve directement «derrière le volant», car selon elle, l’amélioration du bilan routier est avant tout une affaire de comportements liés au respect du Code de la sécurité routière.

Les policiers assureront d’ailleurs une présence accrue sur les routes pendant ce long congé de la construction. Les patrouilleurs surveilleront la vitesse, l’utilisation du téléphone cellulaire, l’omission de porter la ceinture de sécurité et la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues.

L’an dernier, pendant les deux semaines des vacances de la construction, pas moins de 17 personnes avaient perdu la vie dans des collisions.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!