MONTRÉAL – Les funérailles de Samantha Higgins, victime d’un meurtre horrible il y a près de deux semaines, ont été célébrées samedi après-midi dans la chapelle d’un complexe funéraire de l’arrondissement LaSalle, à Montréal.

Le nom de la jeune femme de 22 ans est désormais tristement connu, depuis que son corps a été découvert démembré, dans un sac de plastique, le 9 juillet à Hinchinbrooke, en Montérégie, trois jours après qu’elle eut été portée disparue à Montréal.

Arrêté le 13 juillet, le fiancé de Mme Higgins, Nicholas Fontanelli, 22 ans, a été accusé de meurtre prémédité et d’outrage à un cadavre.

Le couple avait deux enfants, une fillette de quatre ans et un garçon de trois mois.

Samedi à LaSalle, où elle résidait, famille et proches se sont réunis pour lui rendre un dernier hommage.

Présente aux funérailles, une tante de Samantha Higgins, Laurie McKernan, l’a décrite comme une personne «incroyable».

«Elle était une mère géniale. Elle illuminait la pièce lorsqu’elle arrivait, elle avait un sourire incroyable, elle était extrêmement généreuse. Je suis sûre qu’elle l’est toujours», a-t-elle confié aux médias sur place.

Une campagne de sociofinancement mise sur pied sur le site Go Fund Me pour venir en aide aux enfants de la disparue avait amassé plus de 8100 $, samedi en fin de journée.

Nicholas Fontanelli doit revenir en cour le 17 août.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!