BAIE-COMEAU, Qc – La ville minière de Gagnon, qui était située à quelque 300 kilomètres au nord de Baie-Comeau, fermait officiellement il y a tout juste 30 ans ce vendredi. Elle avait été victime de la crise du fer.

La ville mono-industrielle avait accueilli jusqu’à 4000 résidents dans ses belles années, mais elle n’aura vécu que 25 ans.

En 1984, la compagnie Sidbec-Normines mettait fin à l’exploitation de son gisement de Fire Lake et rasait la ville au complet l’année suivante.

Des retrouvailles d’anciens résidents ont lieu cette fin de semaine à l’aréna Conrad-Parent de Sept-Îles où l’on attend 700 personnes. (Collaboration Marc-André Hallé CHLC)

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!