Pierre Lassonde devient président du conseil d’administration du Conseil des arts du Canada.

Le Conseil des arts du Canada a dit, jeudi, accueillir avec «grand enthousiasme» la nomination de M. Lassonde, effective immédiatement pour un mandat de cinq ans. L’organisme a indiqué qu’il avait été choisi au terme d’une recherche exhaustive menée à la suite du décès de l’ancien président Joseph L. Rotman en janvier.

M. Lassonde était déjà président du conseil d’administration du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). D’ailleurs, un nouveau pavillon portera son nom pour souligner sa contribution à l’évolution de l’établissement.

Le MNBAQ a salué sa nouvelle nomination, faisant valoir un engagement «indéfectible depuis 2005» de M. Lassonde envers le musée.

Le MNBAQ a parlé d’un «grand mécène, collectionneur émérite, porte-étendard de l’art québécois et canadien».

Originaire de Saint-Hyacinthe, et résidant actuellement à Toronto, M. Lassonde est un expert reconnu du secteur minier. Il est à la tête d’une importante société d’investissement et de redevances, Franco-Nevada, spécialisée dans l’industrie extractive.

«Il saura mener avec brio la destinée du Conseil des arts du Canada. Nous sommes fiers que sa passion et sa grande connaissance de l’art soient reconnues et qu’elles puissent rayonner à l’échelle pancanadienne», a affirmé la directrice et conservatrice en chef du MNBAQ, Line Ouellet.

M. Lassonde est un philanthrope «très actif et engagé» au Canada et aux États-Unis, particulièrement dans le domaine des arts, de l’éducation et du développement communautaire, a souligné le Conseil des arts du Canada.

«Entrepreneur et philanthrope émérite, Pierre Lassonde est (…) très connu pour sa capacité à analyser et à comprendre les risques et encore plus les opportunités en affaires», a déclaré Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada.

«Le Conseil des arts et son conseil d’administration sont engagés dans un processus de transformation destiné à accroître et bonifier l’impact de nos investissements à l’appui de la création et du partage de l’art et de la littérature d’ici, au Canada et sur la scène internationale», a-t-il ajouté.

La vice-présidente Nathalie Bondil assumait la fonction de présidente au cours des derniers mois.

Le Conseil des arts du Canada dit avoir investi 153,6 millions $ en 2013-2014, «dans la création artistique et l’innovation, grâce aux subventions, aux prix et aux paiements».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!