Voici quelques citations du 17e jour de la campagne électorale fédérale 2015:

«J’ai répondu selon l’information que j’avais. Comme vous le savez, M. Wright a émis des déclarations subséquentes et j’ai rectifié les faits. Et c’était il y a plus de deux ans.»

— Le chef conservateur Stephen Harper, alors que de nouvelles preuves dévoilées mardi au procès du sénateur Mike Duffy suggèrent que l’actuel chef de cabinet du premier ministre, Ray Novak, était au courant du chèque de 90 000 $ signé par son prédécesseur, Nigel Wright.

——

«J’ai questionné Stephen Harper jour après jour et je savais que ce qu’il nous disait ne tenait pas la route. Maintenant les Canadiens le savent également.»

— Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair à propos de l’affaire Duffy.

——

«Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Il a mis les Canadiens en danger. Cela va prendre bien plus qu’une séance de photo pour protéger les communautés canadiennes.»

— Thomas Mulcair, qui a présenté un plan pour aider les provinces et les territoires à protéger leurs citoyens contre les incendies de forêt et les inondations. Il accuse le gouvernement conservateur d’avoir rendu le processus très difficile pour les provinces qui réclament de l’aide à Ottawa.

——

«La bonne nouvelle, c’est que le manque de leadership de M. Harper n’a pas empêché certains Canadiens déterminés d’innover dans le secteur des ressources naturelles.»

— Le chef libéral Justin Trudeau, qui a annoncé qu’un gouvernement libéral injecterait 300 millions $ par an pour soutenir l’innovation dans les «technologies vertes».

——

«Il faut qu’on regarde l’ensemble de l’historique, l’ensemble des hypothèses et qu’on se penche sérieusement, scientifiquement sur la question plutôt que de faire les béni-oui-oui devant les pétrolières, qui ont une situation fiscale plus enviable qu’au Texas, ce qui n’est pas peu dire.»

— Le chef bloquiste Gilles Duceppe, qui réclame une enquête du Bureau de la concurrence sur le prix de l’essence à la pompe.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!