Chris Young / La Presse Canadienne Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau

CALGARY — Une femme qui a mis en ligne des gazouillis choquants quand elle était adolescente, il y a quelques années, a décidé de se retirer comme candidate libérale dans la circonscription de Calgary Nose Hill en Alberta.

Ala Buzreba s’était déjà excusée pour ses messages et avait blâmé l’ignorance de la jeunesse pour ses faux pas sur les médias sociaux.

Dans un message mis en ligne tard mardi sur sa page facebook, la jeune femme de 21 ans s’est excusée à nouveau «sans réserve» pour avoir diffusé des commentaires «qui ne reflètent pas adéquatement mes opinions et la personne que je suis».

Elle a ajouté que sa décision de se retirer est la bonne pour elle-même, mais aussi pour les gens de Calgary Nose Hill.

Mme Buzreba dit avoir mis en ligne beaucoup de choses sur les médias sociaux au cours des années, et, comme beaucoup d’adolescents, «sans vraiment prendre le temps de penser à mes mots et de soupeser les implications».

La jeune femme, qui allait affronter la ministre conservatrice Michelle Rempel dans la circonscription, avait diffusé des excuses plus tôt mardi après que certains gazouillis d’il y a quatre ans aient commencé à circuler à nouveau sur twitter, apparemment retracés par des partisans conservateurs.

Dans l’un d’eux, elle dit à un ardent défenseur d’Israël:«Ta mère aurait dû se servir d’un cintre».

Dans un autre, elle dit à un internaute qu’elle juge raciste «va te faire exploser la tête espèce de gaspillage de sperme».

Mme Buzreba affirme que ces gazouillis reflètent «une personne beaucoup plus jeune» et qu’elle a beaucoup appris sur les médias sociaux depuis qu’elle a mis en ligne ces commentaires virulents.

«Je m’excuse sans réserve pour les commentaires que j’ai fait il y a longtemps, comme adolescente, mais ce n’est pas une excuse».

«Ils ne reflètent pas mes opinions, qui je suis comme personne, et mon profond respect pour toutes les communautés au pays.»

Le chef Justin Trudeau a dit qu’il était satisfait des excuses.

«Quand quelqu’un commet une erreur, il est important de l’affronter et de s’excuser», a-t-il dit lors d’un arrêt de sa campagne à Sault Ste. Marie en Ontario.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!