Perrine Gruson/TC média L'an dernier, des citoyens avaient organisé une vigie en la mémoire de Guy Blouin, le cycliste décédé après une collision avec un véhicule de la police de Québec.

QUÉBEC – Un policier du Service de police de la ville de Québec (SPVQ) a été accusé en lien avec la mort du cycliste Guy Blouin à Québec, dans le quartier Saint-Roch.

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales a déposé mercredi deux accusations contre le policier Simon Beaulieu qui aurait reculé avec son véhicule sur le cycliste en tentant de l’interpeller, causant sa mort en septembre 2014.

Il fait face à deux accusations, soit négligence criminelle causant la mort, qui peut mener à une peine de prison à vie, et une accusation de conduite dangereuse causant la mort, dont la peine maximale est de 14 ans d’emprisonnement.

L’autre policier impliqué dans cette affaire n’a pas été accusé.

Une enquête sur ce décès avait été confiée à la Sûreté du Québec.

Guy Blouin, âgé de 48 ans, avait succombé à ses blessures à l’hôpital après avoir été heurté par une voiture du SPVQ, près de l’église Saint-Roch. Son décès avait outré la population du quartier qui avait tenu des vigiles et organisé une manifestation. Plusieurs personnes accusaient les policiers d’avoir commis des irrégularités qui auraient conduit au décès du cycliste.

M. Beaulieu doit comparaître au palais de justice de Québec le 16 octobre.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!