Archives / TC Media

MONTRÉAL – Un réseau de recel de véhicules récréatifs, destinés à la revente, a été démantelé mercredi au Québec.

Cinq suspects ont été appréhendés par les policiers de la Sûreté du Québec (SQ), dont la tête dirigeante du réseau qui sévissait dans plusieurs régions du Québec.

Les enquêteurs ont mené neuf perquisitions en Beauce, en Outaouais et dans les Laurentides, notamment à Mirabel, Sainte-Sophie, Saint-Eustache et Saint-Sauveur.

Six VTT, un bateau, deux remorques, une roulotte, deux motoneiges et deux motomarines ont été saisis au cours de l’opération policière, qui a mobilisé 70 policiers.

Selon la sergente Mélanie Dumaresq de la SQ, les suspects maquillaient «de façon esthétique et électronique» des véhicules volés. Ils les revendaient par la suite sur des sites de petites annonces.

L’enquête, pilotée par le service des enquêtes des crimes économiques de la SQ, avait débuté en janvier dernier.

Les suspects, âgés entre 25 et 38 ans, ont été rencontrés mercredi par les enquêteurs.

Ils reviendront en cour à une date ultérieure et pourraient faire face à une série d’accusations, dont possession de biens criminellement obtenus, trafic de biens criminellement obtenus, possession de véhicules à moteur dont le numéro de série a été oblitéré ou faux et possession ou trafic de documents contrefaits.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!