JONATHAN HAYWARD JONATHAN HAYWARD / La Presse Canadienne

ROCK CREEK, C.-B. – Les sapeurs-pompiers ont réussi à circonscrire quelque peu le violent incendie de forêt d’origine humaine qui a détruit jusqu’ici 30 maisons et 15 autres bâtiments à l’est d’Osoyoos, en Colombie-Britannique.

Les autorités ont indiqué mercredi matin que des couloirs de rétention avaient été érigés autour d’environ 25 pour cent du brasier de Rock Creek.

L’agent de communications Mike McCully a aussi précisé que des équipes de sapeurs-pompiers avaient réussi à cartographier plus précisément l’incendie, dont la superficie est maintenant évaluée à plus de 40 kilomètres carrés.

Par contre, la météo ne semblait pas vouloir collaborer avec les pompiers, mercredi: on prévoyait pour la région d’Osoyoos des températures pouvant approcher les 35 degrés et des vents de 40 kilomètres/heure.

Une centaine de propriétés sont toujours évacuées près du feu de Rock Creek, mais plusieurs autres résidants ont pu regagner leur maison, qu’ils avaient dû quitter en catastrophe jeudi dernier.

Plus de 100 pompiers combattent l’incendie, appuyés par sept hélicoptères et 14 véhicules lourds et équipement spécialisé.

Le gouvernement provincial a annoncé mercredi que les détaillants d’alcool recueilleront les dons des citoyens, au nom de la Croix-Rouge, pour aider les résidents déplacés par les incendies. L’argent sera utilisé pour acheter des couvertures, de la nourriture et de l’eau, pour réunifier des familles séparées par la catastrophe et, à plus long terme, pour la réintégration au travail des sinistrés.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!