CALGARY – Des nouvelles données compilées par l’Office national de l’énergie montrent que la quantité de pétrole brut exporté par train a chuté depuis le début de l’année.

Près de 84 000 barils par jour ont été acheminés vers les États-Unis au cours du deuxième trimestre de 2015.

Cela représente une baisse d’environ 30 pour cent par rapport aux quelque 120 000 barils exportés quotidiennement par voie ferroviaire au premier trimestre.

Le déclin est encore plus saisissant lorsqu’on compare les plus récents chiffres à ceux des trois derniers mois de 2014, durant lesquels 159 000 barils étaient envoyés par train chaque jour.

Ce plongeon survient alors que les prix du pétrole brut ne cessent de baisser. L’an dernier, aux alentours du mois de juin, le baril se vendait 107 $ US, contre 40 $ US à l’heure actuelle.

Il est plus dispendieux d’expédier du pétrole brut par train que par oléoduc.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!