Andrew Vaughan / La Presse canadienne Les professeurs de l'Université Dalhousie ont reconnu que l'établissement d'Halifax est installé sur des terres ancestrales des Micmacs.

TRURO, N.-É. – Les enquêteurs tentant d’élucider le meurtre d’un étudiant en physique de l’Université Dalhousie à Halifax concentrent maintenant leurs efforts sur une propriété de Truro, dans le nord de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé les autorités, samedi.

Selon la police, cette propriété située près de la rue Marshland est fouillée en vertu du mandat de perquisition utilisé par les agents depuis mardi.

Elle a précisé que les policiers effectueraient des recherches dans la région de Truro de 8 h à 20 h ce week-end.

Jeudi soir, les investigateurs avaient découvert un nombre indéterminé d’objets «représentant potentiellement un intérêt» pour l’enquête à Lower Truro.

Les forces de l’ordre n’ont pas voulu fournir de renseignements au sujet de ces éléments, se contentant de dire qu’ils étaient présentement examinés.

Elles ont indiqué que, selon les analyses préliminaires des enquêteurs, les objets seraient liés à la mort de Taylor Samson, âgé de 22 ans, dont le corps n’a pas été retrouvé.

William Michael Sandeson, un membre de l’équipe universitaire d’athlétisme sur piste qui était sur le point de commencer ses études à l’école de médecine de l’Université Dalhousie, a été accusé de meurtre au premier degré quatre jours après que la disparition de M. Samson eut été signalée le 16 août.

D’après le site Web de l’université, Sandeson est originaire de Truro.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!