Larry MacDougal / La Presse Canadienne Ron Bailey, vice-président pour les opérations canadiennes de Nexen

CALGARY – L’organisme régulateur de l’Alberta en matière d’énergie a ordonné à Nexen Energy de fermer immédiatement 95 oléoducs dans le nord-est de la province.

L’Alberta Energy Regulator (AER) a annoncé sa décision tard vendredi soir, affirmant que l’entreprise ne respectait pas les normes concernant l’entretien et la surveillance des oléoducs de son site d’exploitation de sables bitumineux à Long Lake.

Selon le porte-parole de l’AER, Bob Curran, toutes les entreprises du secteur pétrolier et gazier doivent surveiller et inspecter l’ensemble de leurs pipelines, et tenir un registre à ce sujet.

Il a indiqué que Nexen n’avait pas été en mesure de prouver qu’elle avait observé ces règles pour les 95 oléoducs concernés.

M. Curran a précisé que les oléoducs demeureraient fermés tant que l’entreprise n’aurait pas montré à l’AER qu’elle respecte les exigences de la législation en vigueur.

Le 15 juillet, une fuite avait été découverte sur le site de Nexen à Long Lake, l’oléoduc en cause ayant déversé dans la nature près de cinq millions de litres d’un mélange de bitume, d’eau et de sable.

L’entreprise, qui a été achetée par la société d’État chinoise CNOOC en 2013, avait révélé que la zone touchée par le déversement s’étalait sur environ 16 000 mètres carrés le long de l’oléoduc.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!