HO HO / La Presse Canadienne

TORONTO — Un homme de l’Ontario a dessiné des boîtes de céréales à saveur électorale qui taquinent les chefs des trois principaux partis.

Jaime Christian, de London, a inventé les «Harper Squares», les «Trudeau O’s» et les «Mulcair’s Luckiest Charms», qui seront en vente dès lundi sur Internet.

Chaque boîte comporte un dessin du chef de parti et une description spéciale. À l’arrière de la boîte figure une courte bande dessinée ou une illustration humoristique.

Les acheteurs n’y trouveront pas de céréales, mais les boîtes ne seront pas vides. Cependant, M. Christian ne révèle pas ce qu’il y mettra.

L’artiste de 27 ans, qui a financé lui-même ce projet en y investissant 5000 $, a affirmé qu’il voulait apporter un peu de plaisir et de légèreté à la campagne électorale.

Il soutient que son initiative n’est pas biaisée envers quelque parti, qu’il souhaite demeurer neutre et vise également chaque leader.

Jaime Christian dit avoir eu l’idée avant le déclenchement de la campagne électorale. Il s’est inspiré d’un projet semblable qui avait vu le jour aux États-Unis durant l’élection présidentielle de 2008.

Dans ce cas, c’était le site de location de maisons Airbnb qui avait proposé les «Obama O’s» et les «Cap’n McCain’s», qui sont devenus de véritables objets de collection.

M. Christian n’avait jamais entendu parler d’un projet similaire lors d’une campagne électorale canadienne et c’est pourquoi il a commencé à faire ses propres boîtes de céréales aux couleurs électorales.

Au cours des dernières semaines, il a demandé l’aide d’un designer en graphisme pour créer les bandes dessinées qui se retrouvent sur les boîtes. Il a également fait appel à un compositeur pour concevoir une trame musicale pour faire la promotion des boîtes de céréales dans une publicité diffusée en ligne. Une entreprise ontarienne, Ingersoll, s’occupe d’imprimer 1000 boîtes de chacun des partis. Elles seront entièrement assemblées à la main avant d’être livrées aux gens qui en commanderont.

«C’est quelque chose de nouveau pour moi», a expliqué M. Christian, un gestionnaire de biens immobiliers qui passe ses soirs et week-ends à travailler sur ce projet.

En entrevue avec La Presse Canadienne, il a admis être nerveux au sujet son aventure, ne sachant pas comment elle sera accueillie.

«Je pense que nous aurons soit des gens qui aiment leur candidat, le parti, et qui voudront conserver les boîtes, soit des personnes qui voudront acheter la boîte de leur pire ennemi», a-t-il dit au sujet de l’audience potentielle que pourront avoir ses boîtes.

Les équipes libérale et néo-démocrate ont déjà demandé à avoir quelques boîtes. Jusqu’à maintenant, les conservateurs n’ont exprimé aucun intérêt en ce sens.

Sur la boîte de céréales à l’image du chef conservateur Stephen Harper, par exemple, il est écrit qu’il «n’est peut-être pas le choix le plus excitant pour le petit-déjeuner… mais vous êtes sûr que le travail sera fait».

La boîte de chef du Parti libéral, Justin Trudeau, est livrée avec une légende qui dit: «Expiré? Démodé? Peut-être. Mais les « Trudeau O’s » ont fait un retour dans les dernières années».

Les céréales de chef du NPD, Thomas Mulcair, sont vendues avec une description qui dit: «Vous ne les avez peut-être pas encore essayées, mais c’est maintenant l’occasion pour les Luckiest Charms Mulcair de briller!».

La chef du Parti vert, Elizabeth May, n’a pas encore sa boîte de céréales. M. Christian a cependant dit que si les ventes des autres boîtes rapportaient suffisamment d’argent, il envisagerait alors de mettre les «Miniwheats de May» sur le marché.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!