WINNIPEG — Des accusations de coups et d’injures, de même que des invocations de défuntes personnalités politiques et des menaces de poursuites, font de la campagne électorale dans Winnipeg Centre l’une des plus étranges du pays.

Mais compte tenu des candidats impliqués dans la course, ce n’était qu’une question de temps avant que les flammèches commencent à jaillir.

Pat Martin, le député néo-démocrate sortant connu pour son langage insolent, qui a traité les conservateurs de «putains de faces de rat» sur les réseaux sociaux, a été accusé par le candidat du Parti vert Don Woodstock de l’avoir insulté et de lui avoir donné un coup dans les côtes lors du débat de cette semaine.

M. Woodstock, connu pour avoir poussé la chansonnette alors qu’il témoignait devant un comité parlementaire en 2013, s’en est pris à M. Martin et au candidat libéral Robert-Falcon Ouellette parce qu’ils vivent à l’extérieur de la circonscription, mais a lui-même fait l’objet d’une enquête pour avoir donné une fausse adresse de résidence alors qu’il était candidat aux dernières élections provinciales.

M. Ouellette est un nouveau venu en politique qui, contre toute attente, a terminé troisième dans la course à la mairie de Winnipeg l’an dernier. Il a été ridiculisé sur les réseaux sociaux pour avoir dit que sa bataille électorale s’apparentait à celle du chef métis exécuté Louis Riel et qu’elle serait soutenue par le premier chef fédéral du Nouveau Parti démocratique (NPD), le défunt Tommy Douglas.

Les étincelles ont jailli quand les trois candidats se sont assis ensemble pour un débat, mercredi soir, dans un centre commercial de Winnipeg.

M. Martin s’est emporté quand M. Woodstock l’a accusé, ainsi que son personnel, d’avoir échoué à aider les résidants des quartiers à faible revenu de la circonscription. M. Martin a été surpris par les caméras alors qu’il marmonnait «fils de pute» à l’endroit de M. Woodstock.

Le candidat vert allègue que son rival néo-démocrate est allé encore plus loin après le débat, le traitant de «bite» tout en lui donnant un coup de coude dans les côtes. M. Woodstock réclame que le NPD retire la candidature de M. Martin.

M. Martin n’était pas disponible dans l’immédiat pour commenter ces allégations. Son équipe de campagne a indiqué qu’il était occupé dans une réunion.

Pat Martin représente la circonscription de Winnipeg Centre depuis 1997. Aux dernières élections, il a remporté près de deux fois plus de votes que son plus proche rival.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!