MONCTON, N.-B. – Le laboratoire privé indépendant d’essais de jeux de hasard BMM Testlabs a l’intention de créer 1000 postes à temps plein dans la grande région de Moncton.

Le premier ministre, Brian Gallant, et le président-directeur général de BMM Testlabs, Martin Storm, en ont fait l’annonce jeudi au Théâtre Capitol, à Moncton.

Les emplois seront créés au cours des cinq prochaines années par cette entreprise américaine dont le siège social mondial est établi à Las Vegas.

On comblera ainsi des postes de vérificateurs de l’assurance de la qualité, d’ingénieurs, d’informaticiens, de directeurs du développement des affaires et de gestionnaires de projet.

Une fois que tous les postes auront été comblés, on estime que l’investissement effectué par le gouvernement provincial et l’entreprise augmentera le produit intérieur brut du Nouveau-Brunswick d’environ 75 millions $ par année.

Aux yeux du premier ministre Gallant, «c’est une annonce historique si nous parlons du nombre d’emplois créés par le secteur privé en partenariat avec le gouvernement du Nouveau-Brunswick».

BMM offre des services de conformité technique et réglementaire professionnels à l’industrie des jeux de hasard depuis 1981.

L’entreprise a notamment élaboré la première série de normes pour les jeux de hasard indépendants en 1992 et la première série de normes pour les jeux de hasard en ligne en 2001.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!