LETHBRIDGE, Alta. – Des médias de Calgary rapportent que l’homme accusé du meurtre de la petite Hailey Dunbar-Blanchette, âgée de deux ans, et de son père dans le sud de l’Alberta est sorti du coma artificiel.

Les chaînes Global et CBC citent des sources non identifiées qui indiquent que Derek Saretzky, qui est âgé de 22 ans, était en mesure de parler vendredi après-midi.

Saretzky devait comparaître par vidéoconférence, mercredi, pour faire face à des accusations de meurtre prémédité liées à l’assassinat de Terry Blanchette, 27 ans, et de sa fille Hailey.

Il n’a cependant pas comparu et sa cause a été reportée au 30 septembre.

La porte-parole du ministère albertain de la Justice, Michelle Davio, a confirmé qu’un détenu du centre correctionnel Lethbridge avait été conduit d’urgence à l’hôpital, mercredi, mais n’a pas voulu révéler son identité.

Citant des sources non identifiées, la CBC a rapporté que le jeune homme avait tenté de s’enlever la vie, tandis que Mme Davio a affirmé que le détenu n’avait pas été blessé à la suite d’une altercation dans l’établissement.

Saretzky est également accusé d’outrage au cadavre de la fillette.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!