Pascal Marchand Fatal accident scene. Pascal Marchand / La Presse Canadienne

VAUGHAN, Ont. – Un homme de 29 ans a été formellement accusé, lundi, d’une douzaine de chefs liés à la conduite avec les facultés affaiblies après que trois jeunes enfants et leur grand-père ont été tués dans un accident impliquant trois voitures dans le nord de Toronto, dimanche après-midi.

Selon la police régionale de York, les victimes, une fillette de 2 ans, des garçons âgés de 5 et de 9 ans de même qu’un homme de 65 ans, prenaient toutes place à bord du même véhicule. Deux femmes les accompagnaient; elles ont été grièvement blessées mais on ne craint plus pour leur vie.

Leur véhicule et un autre transportant deux personnes ont été percutés, à Vaughan, à une dizaine de kilomètres au nord du centre-ville. Ces deux personnes n’ont pas été blessées.

Le suspect, Marco Muzzo, du Canton de King, fait face à 12 chefs d’accusation liés à la conduite en état d’ébriété, dont 4 chefs de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.

Il est apparu brièvement en cour, lundi à Newmarket, et sera de retour au tribunal plus tard cette semaine pour subir son enquête sur remise en liberté.

Son avocat, Rudy Covre, s’est limité à dire que son client vit un moment difficile. «Je suis sûr que vous pouvez comprendre que c’est un moment très dur pour lui», a-t-il déclaré à sa sortie du tribunal. «Il vit des moments difficiles dans sa vie en ce moment», a-t-il précisé.

Deux des enfants fréquentaient l’école élémentaire St. Joachim à Brampton, a confirmé Bruce Campbell, un porte-parole du conseil scolaire du district catholique de Dufferin-Peel.

Daniel Neville-Lake était en 4e année, alors que son frère Harrison était en maternelle. Une lettre qui a été envoyée aux parents de tous les élèves identifie la soeur des deux garçons comme étant Milly Neville-Lake.

Des conseillers psychologiques se sont rendus à l’école lundi. La messe de mardi sera célébrée en l’honneur des disparus, a indiqué M. Campbell. «C’est un grand choc», a-t-il soupiré.

Le chef des pompiers de Vaughan Larry Bentley a raconté que les secours ont tenté de réanimer les enfants lorsqu’ils sont arrivés sur la scène de l’accident. «Nos coeurs sont avec la famille, a-t-il assuré. C’est un événement traumatisant pour tout le monde.»

Des centaines de personnes touchées par la tragédie ont envoyé des dons à la famille par le biais d’un site Internet. Peu après midi lundi, plus de 45 000 $ avait été récoltés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!