SYDNEY, N.-É. – Un conseil scolaire de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, a décidé d’interdire les soirées dansantes pour les élèves de la sixième à la huitième année.

Selon le conseil scolaire régional de Cape Breton-Victoria, l’interdiction a été décrétée après que l’organisation eut troqué le modèle d’école secondaire de premier cycle pour celui de l’école intermédiaire au début de la présente année scolaire.

Le porte-parole Donnie Holland a expliqué qu’un expert des programmes d’enseignement pour les écoles intermédiaires avait rencontré les membres du conseil ce printemps et les avait informés qu’il existait d’autres activités mieux adaptées à l’âge des élèves pour créer une atmosphère positive au sein des établissements scolaires.

M. Holland a ajouté que les élèves de sixième année, qui peuvent âgés de 10 ou 11 ans, n’étaient peut-être pas prêts non plus à subir les pressions sociales découlant des relations nouées durant ces soirées dansantes.

Il a précisé que la décision touchait environ 3000 élèves répartis dans 15 écoles.

L’interdiction a été critiquée et fait l’objet d’une pétition en ligne qui avait récolté près de 1400 signatures lundi après-midi.

Donnie Holland a reconnu avoir entendu des remarques négatives, mais a assuré que plusieurs parents étaient en faveur de ce changement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!