Jacques Boissinot / La Presse canadienne Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

NEW YORK, États-Unis – Avant d’aller parler environnement et finances avec le gratin à New York, lundi, le premier ministre Philippe Couillard a fait un petit arrêt par une école primaire bilingue new-yorkaise parrainée par le Québec.

S’il a pris plaisir à lire une histoire à des bambins (Les trésors de M. Monsieur, de Geneviève Côté), le premier ministre s’est surtout dit impressionné par le bilinguisme de ces enfants qui apprennent deux langues dès la maternelle (le français et l’anglais ou l’anglais et l’espagnol).

«C’est un grand atout de connaître deux langues dans la vie. Vous avez vu ces petits enfants. La plupart étaient de langue anglaise maternelle et ils vont devenir bilingues. (…). C’est un atout immense dans la vie, je souhaite que tous les petits Québécois et Québécoises aient l’occasion de devenir bilingues», a-t-il confié.

Le programme de parrainage de l’école PS-84 s’inscrit dans le cadre d’une initiative de l’Organisation internationale de la Francophonie. Le Québec comme d’autres pays francophones parrainent, sans frais, des écoles à travers les États-Unis.

Des éditeurs québécois ont notamment offert des livres à cette école de l’Upper East Side.

Le délégué général du Québec à New York, Jean-Claude Lauzon, qui accompagnait le premier ministre, a précisé que sa délégation travaillait à multiplier ce type de parrainage, au New Jersey et à Washington notamment.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!