Sean Kilpatrick/THE CANADIAN PRESS Thomas Mulcair

IQALUIT, Nunavut — Un gouvernement néo-démocrate dépenserait 32 millions $ sur une période de 4 ans pour assurer aux habitants du Grand nord canadien l’accès à de la nourriture saine, a déclaré le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, mardi.

M. Mulcair, qui était de passage au Nunavut pour la journée, a reproché aux conservateurs de ne pas avoir réussi à garantir l’approvisionnement du Nord en aliments sains et à un prix raisonnable durant leurs années au pouvoir.

«Stephen Harper aime bien venir faire des séances de photos dans les collectivités nordiques, mais il a été incapable de répondre à l’une des préoccupations les plus fondamentales des familles : l’accès à des aliments abordables, a affirmé le leader néo-démocrate dans un communiqué diffusé à son arrivée à Iqaluit. Nous allons adopter une approche différente.»

Selon Thomas Mulcair, il est injuste que les villages inuits reculés au Nunavut et ailleurs dans le Nord doivent se contenter de malbouffe simplement parce que ce type de nourriture est moins dispendieux. Ces aliments, a-t-il soutenu, mettent la santé des habitants en danger.

Le Nunavut, dont l’unique circonscription était détenue par la ministre de la Santé Leona Aglukkaq lorsque les élections ont été déclenchées, est aux prises avec de sérieux problèmes, dont un fort taux de suicide chez les jeunes et un taux de chômage deux fois plus élevé que la moyenne canadienne.

Le chef néo-démocrate, qui a dit vouloir augmenter la production de nourriture locale et réduire le prix des aliments, a aussi promis d’améliorer les relations avec les autochtones du pays mises à mal, selon lui, par les conservateurs et les libéraux.

«Le NPD propose une nouvelle ère de relations de nation à nation avec les Inuits, les Premières nations et les communautés métisses», a-t-il indiqué.

Dans le cadre de son plan, M. Mulcair prévoit injecter de l’argent dans le programme de subvention Nutrition Nord afin que 50 collectivités isolées exclues par les conservateurs puissent y avoir accès.

Il planifie aussi d’évaluer l’efficacité de Nutrition Nord en collaboration avec les gens de la région.

Les politiciens locaux ont réclamé une réforme du programme alors que le vérificateur général du Canada a révélé que personne ne savait s’il était efficace ou non, a rappelé Thomas Mulcair.

Plus tôt cette semaine, le leader néo-démocrate avait dévoilé sa plateforme concernant la lutte aux changements climatiques, un sujet d’une grande importance dans le Nord alors que le réchauffement de la planète provoque la fonte des glaces et altère l’environnement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!