Voici quelques citations de mardi, jour 59 de la campagne électorale:

«Sous le règne de Stephen Harper, notre économie a connu 10 années difficiles. (…) La concurrence au sein de l’économie mondiale est de plus en plus forte. Les nouvelles technologies ont bousculé les vieux modèles économiques et les parts du marché mondial conquises par les économies émergentes ne cessent d’augmenter.»

— Le chef libéral Justin Trudeau.

—–

«Stephen Harper aime bien venir faire des séances de photos dans les collectivités nordiques, mais il a été incapable de répondre à l’une des préoccupations les plus fondamentales des familles: l’accès à des aliments abordables. Nous allons adopter une approche différente.»

— Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui a profité de sa visite à Iqaluit pour promettre 32 millions $ pour le programme Nutrition Nord, qui vise à rendre plus abordable le coût des aliments dans les régions nordiques isolées.

—–

«C’est de la poudre aux yeux. C’est la loi sur les langues officielles, c’est le bilinguisme intégral.»

— Le chef bloquiste Gilles Duceppe, qui dénonce l’approche de son rival néo-démocrate Thomas Mulcair en matière de langue de travail pour les employés québécois d’entreprises de juridiction fédérale; selon lui, le NPD propose un «code volontaire» sur le droit de travailler en français.

—–

«Évidemment, ce qui doit se produire à long terme dans ces pays, c’est la mise en place par la population locale d’un gouvernement local efficace. Le fait que cela ne soit pas arrivé est un problème important.»

— Le chef conservateur Stephen Harper, à propos de la situation en Afghanistan, en établissant un parallèle avec ce qui se passe actuellement en Irak et en Syrie.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!