DURHAM, Ont. – Un fermier de l’Ontario qui se bat depuis longtemps pour le droit de vendre du lait non pasteurisé affirme que les responsables de la santé publique ont effectué une perquisition dans sa ferme au nord-ouest de Toronto, et ont saisi du lait cru et de l’équipement.

Michael Schmidt a indiqué qu’environ 20 responsables s’étaient rendus dans ses installations de Durham vers 10h30, vendredi, et qu’ils avaient saisi de l’équipement pour la production et des ordinateurs.

M. Schmidt a expliqué qu’il offrait un service de partage de vaches laitières pour les clients désirant avoir des produits de lait cru, et qu’il effectuait des livraisons de façon hebdomadaire.

La région de York a affirmé qu’elle avait ouvert une enquête sur la coopérative fermière de M. Schmidt et fouillé l’une de ses fourgonnettes, mardi, pour confisquer du lait.

Le gouvernement de l’Ontario persiste à dire que le lait non pasteurisé présente un risque significatif pour la santé publique, mais M. Schmidt soutient qu’il n’y aucun indice laissant croire que quiconque ait été malade après avoir consommé son lait. Ses partisans et lui-même arguent que le lait cru présente des bénéfices pour la santé.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!