MONTRÉAL — Malgré sa croisade sur la question du niqab et de l’assermentation à visage découvert, le chef conservateur Stephen Harper n’est pas «aligné» avec les valeurs québécoises, croit le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau.

Celui-ci a estimé en avoir fait la preuve lors du dernier débat des chefs, vendredi soir, en demandant à M. Harper s’il était pour ou contre le choix en matière d’avortement.

«M. Harper est venu ici pour nous parler de nos valeurs. On sait que lorsque vient le temps de défendre le droit des femmes, le mariage gai et l’aide médicale à mourir, il n’est pas du tout aligné avec les valeurs québécoises», a dit le chef libéral, en point de presse.

Au cours d’un autre échange enflammé sur le niqab, M. Trudeau a attaqué son adversaire conservateur en lui reprochant d’avoir du cran en matière de droit des femmes. Le chef du PLC a affirmé qu’il y avait plus d’hommes dans le caucus de M. Harper qui étaient contre l’avortement que de femmes qui portent le niqab au Québec.

Le chef des libéraux fédéraux a de nouveau défendu sa position dans le dossier du port du niqab lorsque vient le temps de prêter serment avant d’intégrer la famille canadienne, affirmant qu’il fallait respecter les droits des minorités.

«Les gens connaissent mes valeurs et ils peuvent être en accord ou en désaccord, a-t-il dit. M. Harper manque de courage de ne pas partager ses propres croyances.»

Au cours d’une joute oratoire où le premier ministre sortant a été la cible des attaques des chefs de tous les partis, M. Trudeau a estimé avoir été en mesure de se démarquer, notamment en proposant des investissements, même si cela entraînerait trois déficits.

«Cela démontre que j’ai un plan différent de MM. Harper et Mulcair qui veulent à tout prix équilibrer le budget, a affirmé M. Trudeau. Je trouve qu’ils ont fait le mauvais choix. Je peux injecter de l’argent, c’est ce qui va générer de la croissance économique.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!