BURLINGTON, Ont. – Un historien de l’espace a révélé que le recteur d’une université canadienne avait élaboré un plan de fusée spatiale en 1861, soit 30 ans plus tôt que le pensaient les experts.

Robert Godwin a indiqué que William Leitch, de l’Université Queen’s, à Kingston, avait décrit précisément le concept dans ses écrits.

Selon l’histoire traditionnelle des fusées spatiales, le premier plan scientifique remonte à la fin du XIXe siècle et avait été élaboré par un Russe, Konstantin Tsiolkovsky, et un Américain, Robert Goddard.

Les deux scientifiques disaient s’être inspirés de Jules Verne, mais M. Godwin affirme que le Canadien avait publié ses idées quatre ans avant le fameux «canon spatial» de Jules Verne.

Les découvertes de M. Godwin ont été publiées dans un livre paru dimanche, «The First Scientific Concept of Rockets for Space Travel».

M. Leitch, un scientifique, comprenait bien la loi de «l’action et de la réaction» d’Isaac Newton, qui prédisait que la fusée fonctionnerait mieux dans l’espace.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!