TORONTO — La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, affirme que les conservateurs fédéraux utilisent le nouveau programme d’éducation sexuelle de la province pour attaquer les libéraux, une tactique «déplorable» qui nuirait aux enfants, selon elle.

Mme Wynne a indiqué que les candidats conservateurs de certaines circonscriptions en Ontario se servaient du débat sur l’éducation sexuelle pour diviser la population. Elle espère que les parents comprendront qu’il ne s’agit pas d’un enjeu de compétence fédérale.

Le fait que Justin Trudeau et les libéraux bénéficient d’un élan en vue de l’élection de lundi prochain démontre que la stratégie conservatrice ne fonctionne pas, a-t-elle soutenu jeudi.

Cet enjeu est particulièrement litigieux dans la circonscription de Mme Wynne, Don Valley-Ouest, à Toronto, où plusieurs familles immigrantes sont fortement opposées au cours d’éducation sexuelle, dont le curriculum n’avait pas été révisé depuis les années 1990.

La première ministre estime que la tactique des conservateurs est particulièrement dommageable pour les enfants qui ont réellement besoin de ces informations.

Mme Wynne a déjà dit par le passé que les critiques du programme d’éducation sexuelle avaient une forte teneur homophobe.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!