VANCOUVER – Un bateau d’observation des baleines qui transportait 27 personnes a coulé dimanche soir au large de l’île de Vancouver, faisant au moins 5 morts; une personne demeure manquante mais 21 personnes ont pu être sauvées.

Le porte-parole du Centre interarmées de coordination des opérations de sauvetage, le lieutenant-commandant Desmond Craig, a confirmé le bilan tôt lundi matin.

Ce sont des agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) qui ont été appelés en renfort pour tenter de localiser la personne manquante.

Les recherches pour retrouver les personnes portées disparues se faisaient sur l’eau grâce aux navires de la Garde côtière et des appareils aériens. Un hélicoptère et les autres appareils aériens sont munis d’équipements pour faire des recherches dans la noirceur.

Le bateau avait lancé un appel de détresse peu avant 16 h près de Tofino, selon le Centre interarmées de coordination des opérations de sauvetage. La météo ne serait pas en cause puisqu’il s’agissait d’une journée claire et ensoleillée.

John Forde du Centre des Baleines, une autre compagnie qui fait de l’observation des baleines dans la région, a expliqué qu’il s’agissait d’un bateau de 20 mètres, le Leviathan II, opéré par le Jamie’s Whaling Station and Adventure Centres. Il a dit ne pas savoir ce qui s’est produit.

Il ne s’agit pas du premier accident impliquant cette compagnie. En 1998, l’un de ses bateaux avait chaviré lors d’une excursion, projetant les quatre personnes à bord à l’eau. L’opérateur du bateau et un passager avaient péri.

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a dépêché une équipe d’enquêteurs à Tofino pour enquêter sur l’incident de dimanche.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!