HALIFAX – Les contribuables de la Nouvelle-Écosse devront payer pour un ancien programme provincial de développement économique pendant six années de plus que prévu.

Ce programme a été supprimé par le gouvernement libéral de la province en 2014. À l’époque, il avait estimé que la facture pour les ententes déjà conclues, qui s’élève à des centaines de millions de dollars, serait réglée en 2028.

Cette date d’échéance a maintenant été repoussée à 2034.

La sous-ministre du Développement économique de la Nouvelle-Écosse, Catherine Woodman, a déclaré devant le comité des comptes publics de l’Assemblée législative provinciale que le coût annuel des accords était de 32 millions $, soit environ 159 millions $ sur cinq ans, pour un grand total de 892 millions $.

Mme Woodman a précisé que le programme était très complexe et qu’il devait être géré avec prudence.

Le programme contrôlé par le cabinet avait été créé par l’ancien gouvernement néo-démocrate afin d’offrir des prêts à des entreprises comme Irving Shipbuilding et Pacific West Commercial, qui exploite l’usine de papier de Port Hawkesbury.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!