Archives Le Louis-Jolliet

QUÉBEC – Les experts ont été en mesure, dimanche en fin d’après-midi, de récupérer une bonne partie des 7500 litres de diesel qui se sont échappés en matinée d’un bateau de croisières amarré au quai Chouinard, au port de Québec.

Le «Louis-Jolliet», propriété de Croisières AML, a perdu cette quantité de diesel à la suite d’un problème d’origine électrique, selon l’entreprise.

La porte-parole de Croisières AML, Sarah Leblond, a expliqué qu’un petit réservoir de carburant avait débordé lors de la panne.

Selon Frédéric Fournier, porte-parole d’Urgence Environnement, la Garde côtière avait signalé la présence de diesel près du bateau à 7 h 40, dimanche matin.

Mais un confinement naturel a suivi car les conditions météorologiques, la marée et les courants «favorables» ont fait en sorte qu’une bonne quantité de diesel a été refoulée vers le bateau et la rive.

Puis, la firme d’intervention SIMEC a pris la relève en installant des estacades, ce qui a permis de récupérer la plus grande partie des contaminants, a poursuivi M. Fournier.

Toutefois, une certaine quantité de diesel ne pourra pas être récupérée, entre Québec et l’île d’Orléans. M. Fournier ne pouvait dire précisément, dimanche soir, le nombre de litres qui ont été récupérés.

L’événement n’aurait pas eu de graves conséquences sur le milieu et l’environnement, peut-on lire dans un communiqué transmis par l’entreprise. En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, Frédéric Fournier, d’Urgence Environnement, abondait dans le même sens.

Comme dans tous les cas semblables, c’est le principe du pollueur-payeur qui s’applique. La facture pour la récupération du produit déversé dans les eaux doit être assumée par l’entreprise qui en est responsable.

Dimanche soir, il était encore trop tôt pour parler de la possibilité d’imposer une amende à Croisières AML, a ajouté le porte-parole d’Urgence Environnement.

L’organisation fera le suivi du dossier avec la Garde côtière, qui interviendra auprès de l’entreprise.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!