VANCOUVER – La premier ministre Justin Trudeau ira de l’avant avec deux promesses de la plateforme électorale libérale pour l’Ouest du pays, soit la réouverture d’une base de la garde côtière à Vancouver et l’interdiction aux pétroliers de circuler au large de la côte nord de la Colombie-Britannique.

M. Trudeau a inclus des directives relativement à ces deux engagements dans les lettres de mandat adressées aux ministres fédéraux des Pêches et des Océans, ainsi que des Transports.

Les deux promesses ont une grande importance pour l’Ouest du Canada, où les gens militant en faveur de la protection de l’environnement et de la sécurité publique ont souvent dénoncé la manière dont l’ancien gouvernement conservateur gérait les questions maritimes.

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, s’est réjoui de la décision de rouvrir la base de Kitsilano, affirmant qu’il s’agissait de l’une des ressources essentielles du port de la ville en matière de sécurité publique.

Par ailleurs, la réinstallation d’un moratoire sur les côtes de la province, qui remonte à 2010, interdirait aux pétroliers l’accès à l’entrée Dixon de même qu’aux détroits d’Hécate et de la Reine-Charlotte. Ce geste permettrait aussi au gouvernement fédéral d’atteindre ses objectifs sur le plan de la protection de zones écosensibles.

Le moratoire devrait aussi tuer dans l’oeuf tout projet d’oléoduc dans la région, incluant celui de l’oléoduc Northern Gateway.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!