HO / La Presse Canadienne Marc-Yvan Côté

LA MALBAIE, Qc – L’ancien ministre québécois Marc-Yvan Côté a plaidé coupable à deux des sept chefs d’accusation pesant sur lui pour entreposage négligent d’armes à feu.

Il s’est présenté mardi au palais de justice de La Malbaie pour la première fois depuis le début des procédures.

C’est à nouveau Me Luc Lavoie qui représentait son avocat, Me Jacques Larochelle. Il a demandé une absolution inconditionnelle pour les deux chefs, compte tenu de la nature de l’infraction et du faible risque pour la sécurité publique. Le juge Jean-Pierre Dumais a accepté la demande.

Me Cathy Fortin, procureure du Bureau de la lutte à la corruption et à la malversation pour la région de Québec et de l’Est de la province, représentait la Couronne dans ce dossier. Le ministère public n’avait pas de preuve à fournir pour les cinq autres chefs d’accusation. L’accusé a donc été acquitté pour ces derniers.

Marc-Yvan Côté a fait un don à la Fondation de la faune plutôt qu’au Centre d’aide aux victimes d’actes criminels, ne considérant pas avoir commis un acte criminel. Une amende d’environ 200 $ a aussi été exigée.

Les accusations avaient été portées par le ministère public à la suite d’une perquisition de l’UPAC, qui avait été réalisée le 27 février 2014 au domicile de Baie-Saint-Paul de l’ancien ministre.

Marc-Yvan Côté a longtemps œuvré au sein du Parti libéral du Québec (PLQ). Il a notamment été ministre des Transports, ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre délégué à la Réforme électorale.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!