REGINA – Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, a annoncé, jeudi, la création d’un centre de coordination afin de gérer l’arrivée des réfugiés syriens dans la province.

Cette décision survient quelques jours après que M. Wall eut affirmé que le gouvernement fédéral devrait revoir son projet d’accueillir 25 000 demandeurs d’asile de la Syrie d’ici la fin de l’année en raison des risques que ces migrants pourraient représenter pour la sécurité publique.

Jeudi, Brad Wall a fait valoir qu’il était important de s’assurer que les réfugiés qui s’établiront en Saskatchewan s’adaptent bien à leur nouvelle vie.

Il a cependant maintenu que l’échéancier d’Ottawa dans ce dossier n’était pas de la bonne politique publique.

M. Wall a dit toujours craindre qu’une date limite trop hâtive puisse compromettre la réinstallation des migrants en sol canadien.

Selon le premier ministre, beaucoup de questions concernant le plan du fédéral demeurent sans réponse, mais la Saskatchewan doit tout de même se préparer en prévision de l’arrivée des demandeurs d’asile.

Émettant des doutes quant à la possibilité de réussir ce tour de force avant le 31 décembre, Brad Wall a toutefois promis de faire tout en son pouvoir pour que cela fonctionne.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!