OTTAWA – Le sous-ministre ukrainien des Affaires étrangères met en garde l’Occident contre le régime Poutine, qui devient subitement fréquentable dans le contexte de la lutte contre le groupe armé État islamique.

Selon Vadim Prystaiko, l’Ukraine craint que la Russie de Vladimir Poutine ne se serve de ses frappes en Syrie et des attentats à Paris pour faire avaler en douce l’annexion de la Crimée dans son pays, l’an dernier.

Moscou a récemment admis que l’avion de ligne russe qui s’est écrasé dans le désert du Sinaï le 31 octobre avait été la cible d’un attentat. Depuis, le régime Poutine a décidé de mener plusieurs frappes aériennes contre Racca, près d’Alep, considérée comme le quartier général d’État islamique en Syrie.

Washington, de son côté, a adouci le ton face à la Russie depuis quelques jours, ce qui inquiète l’Ukraine, a indiqué M. Prystaiko, qui était ambassadeur au Canada jusqu’à l’an dernier.

Mercredi, le président Barack Obama a soulevé la possibilité d’une collaboration avec la Russie dans l’éventualité d’un changement de stratégie au Moyen-Orient.

Le Kremlin aurait beaucoup à gagner d’une telle collaboration, notamment l’assouplissement des sanctions européennes, qui doivent prendre fin en janvier si elles ne sont pas reconduites d’ici là par la communauté internationale.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!