WINNIPEG – Le Manitoba annonce qu’il resserrera dans la province les ordonnances restrictives, qui deviendront les plus sévères au Canada.

Le procureur général Gord Mackintosh prévoit déposer sa nouvelle loi lundi. Les nouvelles mesures offriront aux victimes de violence conjugale les protections les plus solides au pays, selon le ministre.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), qui est au pouvoir dans la province, affirme que la loi facilitera l’accès à ces ordonnances restrictives.

M. Mackintosh indique que, à l’heure actuelle, plus de la moitié des demandes sont refusées.

Le gouvernement inclura dans sa loi une interdiction de possession d’armes à feu pour ceux qui sont visés par des ordonnances restrictives et une plus grande surveillance des individus par géolocalisation.

Cette décision survient après les meurtres de deux femmes. L’une d’entre elles n’avait pas réussi à obtenir une ordonnance restrictive contre son ancien amoureux cinq mois avant qu’il ne soit accusé de son meurtre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!