REGINA – Le gouvernement de la Saskatchewan, aux prises avec une baisse prolongée des prix du pétrole, doit mettre un frein à ses dépenses.

Dans une mise à jour budgétaire publiée lundi, la province prévoit maintenant un déficit de 262 millions $, alors qu’elle espérait plutôt en mars dernier un surplus d’un peu plus de 100 millions $.

Le ministre des Finances, Kevin Doherty, attribue cet écart à la baisse constante et prolongée des prix du pétrole, qui affecte les recettes fiscales de la province.

Le gouvernement du Parti saskatchewanais (droite) évoque aussi des récoltes agricoles moins importantes que prévu cette année et une croissance ralentie chez certains des principaux partenaires économiques de la province.

Les dépenses sont supérieures de 99 millions $ à ce qui était prévu dans le dernier budget, en grande partie à cause des coûts imprévus de la lutte aux nombreux et violents incendies de forêt l’été dernier.

Or, si la province doit dépenser plus que prévu, elle retire par ailleurs 270 millions $ de moins de recettes fiscales que ce qu’elle escomptait dans le dernier budget.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!