The Canadian Press Dans la vidéo, on voit le premier ministre Greg Selinger (photo) s'échapper des journalistes.

WINNIPEG – Le réseau de télévision Global a retiré de ses ondes une publicité du Parti progressiste-conservateur du Manitoba, qui utilise ses images journalistiques pour s’attaquer au gouvernement néo-démocrate.

Le message publicitaire de 30 secondes est composé essentiellement d’images provenant de la salle de nouvelles de Global. On y voit le premier ministre Greg Selinger s’éloigner de deux journalistes qui veulent l’interroger.

Global a stoppé la diffusion des messages et a demandé par écrit aux conservateurs de retirer cette publicité des ondes d’autres réseaux, mais aussi de plateformes comme YouTube et Facebook.

Le directeur des normes journalistiques à Global News, Ron Waksman, a indiqué dans un communiqué que les conservateurs avaient utilisé ces images sans le consentement du réseau, qui refuse toujours de céder du contenu éditorial à des partis politiques.

Le caucus conservateur a renvoyé les questions à l’exécutif du parti, qui n’a pas retourné les nombreux appels et courriels, lundi.

Cette affaire rappelle l’utilisation d’images du réseau anglais de Radio-Canada par les conservateurs fédéraux, l’été dernier, dans un message publicitaire qui s’en prenait au chef libéral Justin Trudeau. La rédactrice en chef de CBC News, Jennifer McGuire, avait rappelé alors que le diffuseur public tenait à maintenir une cloison très nette entre partis politiques et journalistes.

Les partis politiques — comme d’autres médias ou des satiristes — peuvent utiliser de courts extraits d’un reportage journalistique à condition de respecter les provisions de la Loi sur le droit d’auteur dites «d’utilisation équitable» — il faut dans ce cas attribuer la source du contenu emprunté.

Or, les conservateurs manitobains ont non seulement évité d’attribuer la source des images utilisées mais ils ont flouté le logo de Global News qui apparaissait sur le microphone du reporter.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!