Jacques Boissinot Philippe Couillard. Jacques Boissinot / La Presse Canadienne

QUÉBEC – Le premier ministre Philippe Couillard a déclaré jeudi que l’opposition officielle a eu une réaction «dégoûtante» en bloquant le dépôt d’une motion commémorant la réélection de Robert Bourassa il y a 30 ans.

M. Couillard a affirmé que le Parti québécois a raté une occasion, mercredi, de reconnaître les mérites d’adversaires dont il ne partage pas le point de vue.

Après avoir affirmé d’abord mercredi que le PQ avait eu une réaction inacceptable, M. Couillard a haussé le ton, jeudi, lors d’un échange avec la presse parlementaire.

«Moi je trouve ça dégoûtant, dégoûtant, la réaction de l’opposition officielle, notamment, a-t-il dit. Je pense que M. Legault voulait aller dans la même direction.»

M. Couillard a affirmé qu’il partageait l’indignation de la famille de M. Bourassa, qui a critiqué la réaction de l’opposition officielle.

Dans un billet publié sur sa page Facebook, la fille de l’ex-premier ministre libéral, Michelle, a accusé le chef péquiste Pierre Karl Péladeau d’être mesquin, en plus d’évoquer la mémoire de sa soeur décédée il y a deux ans.

«Ta soeur Isabelle, ma merveilleuse amie, était drôlement plus humaine que toi! Bonne chance à toi à titre de premier ministre, si un jour tu le deviens! Les grands hommes n’agissent pas de la sorte! Jamais mon père n’aurait été aussi mesquin!», a-t-elle écrit.

Lors d’un point de presse, M. Péladeau a également fait référence aux commentaires de Mme Bourassa.

«Je la connais, Mme Bourassa, et elle a mentionné ma soeur aussi, qui était son amie, alors je tenais à lui répondre», a-t-il dit.

M. Péladeau a affirmé qu’il avait beaucoup d’estime et de respect pour M. Bourassa, dont il a souligné les réalisations comme la Baie James.

«Il a fait avancer le Québec», a-t-il dit.

En amorçant un point de presse avec une déclaration à ce sujet, M. Péladeau a cependant estimé que les libéraux avaient fait preuve de partisanerie avec la motion présentée mercredi.

«Si la motion avait pris soin de souligner les réalisations de M. Bourassa, nous aurions effectivement accordé notre consentement, a-t-il dit. La façon dont la motion a été présentée, c’était inapproprié.»

Le chef caquiste François Legault a suggéré aux libéraux de revenir à la charge avec une motion plus neutre afin de souligner le travail de l’ancien premier ministre.

«Écrire une motion où on veut souligner l’élection du Parti libéral, je pense que la motion n’était pas bien écrite, a-t-il dit. Pour ce qui est de souligner l’immense travail de Robert Bourassa, aux causes économiques, sociales ou politiques du Québec, je suis d’accord avec ça.»

Selon M. Legault, célébrer chacune des élections remportées par les libéraux serait une perte de temps.

«On ne commencera pas à célébrer toutes les élections du Parti libéral qu’il y a eu au cours des 50 dernières années, a-t-il dit. À un moment donné on va passer notre temps à célébrer.»

Par la suite, M. Couillard s’est défendu d’avoir fait preuve de plus de partisanerie que le Parti québécois lorsqu’il a souligné l’anniversaire de l’élection de René Lévesque en 1976.

«On a dit: voici une occasion de rappeler ce qui a été fait par un grand Québécois, a-t-il dit. Est-ce qu’à ce moment-là quand ils ont voulu célébrer l’anniversaire du 15 novembre 1976, c’était de la partisanerie quand ils ont voulu parler de René Lévesque, c’était de la partisanerie?» a demandé le premier ministre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!