Archives

VANCOUVER – L’Office des transports du Canada (OTC) a réprimandé Air Canada, mercredi, en raison d’une politique jugée discriminatoire qui interdit aux personnes atteintes de certains handicaps de voyager seules.

L’organisme de réglementation a ordonné au transporteur aérien de changer ses directives concernant les individus souffrant de déficiences visuelle et auditive afin de ne plus les obliger à se déplacer avec un accompagnateur.

Cette décision a été rendue à la suite d’une plainte déposée par Carrie Moffatt, qui a appris l’existence de la politique après avoir acheté un billet pour un vol entre Vancouver et Victoria en septembre 2013.

Mme Moffatt est aveugle et sourde au sens de la loi, mais elle peut lire des textes et communiquer oralement par téléphone. Elle s’est plainte auprès de l’OTC après qu’Air Canada eut refusé de modifier ses règles.

«Lorsque nous avons découvert cela, on aurait dit que c’était quelque chose qui avait été relégué aux oubliettes, que quelqu’un avait mis en place il y a des années pour ensuite l’oublier», a déclaré Amita Vulimiri, une avocate de la Community Legal Assistance Society, qui a conseillé Carrie Moffatt relativement à cette affaire.

«Mais quand nous leur avons rappelé l’existence de cette politique, nous avons dû nous battre en cour pendant presque un an avant qu’ils acceptent de la changer.»

Les personnes aveugles et sourdes forment le seul groupe d’individus atteints de déficience qu’Air Canada considère comme n’étant pas autonomes, ce qui signifie qu’elles doivent être accompagnées pour voyager.

«Un quadraplégique ne ferait pas l’objet de la même surveillance de la part d’Air Canada, a fait valoir Mme Vulimiri. Cela concerne seulement les personnes aveugles et sourdes.»

Selon l’avocate, en vertu de cette politique, Carrie Moffatt aurait été responsable de trouver elle-même son accompagnateur. Elle a ajouté que, si la compagnie fournissait gratuitement un siège supplémentaire pour les vols nationaux, ce n’était pas le cas pour les vols internationaux.

Dans une décision préliminaire rendue en avril, l’OTC avait décrété que les personnes aveugles et sourdes avaient le droit de voyager seules et de décider elles-mêmes ce qu’elles étaient capables de faire.

Il avait donné jusqu’au 15 décembre à Air Canada pour revoir sa politique et informer son personnel des changements.

Dans un communiqué, le transporteur aérien a soutenu que l’OTC avait estimé que ses politiques respectaient les besoins des passagers partiellement aveugles et sourds, mais que ses procédures écrites devaient être mises à jour afin de refléter ce qui se passait dans les faits.

La porte-parole de la compagnie, Angela Mah, a assuré qu’Air Canada ajusterait ses procédures conformément à la demande de l’OTC.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!