Archives

MONTRÉAL – La recette pour passer une période des Fêtes sans flammes et sans larmes est assez simple: il suffit de mélanger un zeste de prudence avec une dose de bon sens.

Selon le chef de section par intérim pour la prévention des incendies de la Ville de Montréal, George Bele, pour éviter d’être à l’origine d’un brasier, il importe de positionner son arbre de Noël de manière intelligente. M. Bele indique qu’il faut l’installer loin des sources de chaleur et qu’il est primordial d’éteindre ses décorations électriques lorsqu’on va au lit ou qu’on quitte la maison. En ce qui concerne les jeux de lumière, il est également nécessaire de s’abstenir d’utiliser ceux qui sont endommagés.

George Bele ajoute qu’une certaine vigilance s’impose lorsqu’on utilise des bougies pour égayer son réveillon. Il souligne que les chandelles doivent être placées dans des contenants de verre pour éviter tout contact avec des matériaux inflammables et loin de la portée des enfants.

M. Bele reconnaît qu’il peut certes être tentant d’allumer un feu de foyer pour créer une ambiance festive mais il s’empresse de préciser qu’il est imprudent de l’attiser n’importe comment. Il spécifie qu’il est préférable de s’en tenir aux combustibles habituels plutôt que de l’alimenter avec du papier d’emballage.

Enfin, comme il vaut mieux prévenir que guérir, George Bele invite tous les fêtards à s’assurer qu’ils disposent d’avertisseurs de fumée en état de marche, qu’ils savent comment évacuer leur demeure en cas de sinistre et qu’ils ont bien dégagé les différents accès à leur domicile.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!