L’Association québécoise des Centres de petite enfance (AQCPE) lance lundi une campagne de chaînes humaines devant ses établissements en opposition aux compressions que lui impose Québec.

L’AQCPE promet de plus de répéter l’exercice tous les lundi matins afin de demander au gouvernement d’annuler ces coupes. Le président de l’AQCPE, Louis Sénécal, a indiqué que des «interruptions de service» pourraient survenir en fin février ou début mars si le gouvernement maintient le cap.

M. Sénécal avance que les 120 M$ que veut couper le gouvernement au cours de l’année 2016-2017 s’ajoutent à près de 500M$ de compressions effectuées depuis 2006. «On trouve absolument impossible de rencontrer les objectifs du gouvernement. Quand tout a été fait pour sauver de l’argent, autant du côté administratif que de la gestion, la seule chose qui reste, c’est couper dans les services aux enfants», juge-t-il.

S’il ne peut pas dire combien des 1500 CPE du Québec participeront aujourd’hui à l’initiative, M. Sénécal, se dit encouragé par les quelque 12 000 personnes en 48 heures qui ont modifié leur photo de profil Facebook pour afficher une pièce de casse-tête en guise de soutien aux CPE.

«La mobilisation [des parents] est extrêmement surprenante, affirme-t-il. En plus de leur imposer une augmentation drastique dans la tarification, soit à peu près 169 M$ de plus au Québec, ils s’apprêtent à avoir encore moins de services. Ça n’a aucun bon sens pour eux, l’équation ne fonctionne pas.»

«Il faut que les parents le disent eux-mêmes au gouvernement : ‘vous êtes en train de saccager un des joyaux du Québec’.» -Françoise David, co porte-parole de Québec solidaire

La co porte-parole de Québec solidaire, Françoise David, abonde en ce sens. «Ce gouvernement a un problème idéologique avec les CPE qui est incompréhensible, lance-t-elle. Quand on est rendu à dire ‘on va vous couper encore’, moi je trouve qu’on touche à l’âme des CPE, à leur mission fondamentale. Ce gouvernement ne croit pas du tout aux CPE.»

Le député péquiste de Rosemont, Jean-François Lisée, prendra part à la chaîne humaine au CPE La Galijode, dans sa circonscription. Mme David rejoindra M. Sénécal au CPE St-Édouard dans l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

Du côté du cabinet de la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, on a fait savoir que l’AQCPE a choisi de rompre les négociations avec Québec, au contraire des autres organismes qui représentent les services de garde.

«L’AQCPE est la seule association qui a décidé de cesser d’échanger avec le gouvernement, a assuré l’attaché de presse de la ministre, Salim Idrissi. Si l’AQCPE désirait faire partie d’un comité de négociation, elle est bien sûr la bienvenue.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!