OTTAWA – Le député libéral fédéral Seamus O’Regan revient au travail lundi, jour de son 45e anniversaire de naissance, après avoir séjourné dans un centre de désintoxication en Ontario.

Sur sa page Facebook, le député explique avoir fait face à ses «défis personnels». «Mais ultimement, mes défis personnels sont secondaires par rapport aux besoins de mes électeurs», a-t-il écrit.

Le nouvel élu, qui représente la circonscription terre-neuvienne de St John’s South-Mount Pearl depuis le 19 octobre, a indiqué qu’il s’était inscrit à un centre de traitement de Toronto tout de suite après avoir complété son travail sur la colline du Parlement, avant les Fêtes.

L’ancien journaliste et animateur de l’émission «Canada AM» a pris cette décision après avoir compris que de diminuer sa consommation d’alcool ne suffisait pas.

«Depuis un ou deux ans, l’alcool faisait partie de ma vie quotidienne. Régulièrement, je prenais plusieurs consommations à la fin de la plupart des journées. Parfois, plus que quelques consommations», a-t-il indiqué.

«Je travaillais toujours de façon efficace et compétente, mais j’ai compris, avec le temps, que d’être compétent n’était pas suffisant. J’étais loin du meilleur de moi-même. La simple vérité, c’est que je devais être le meilleur de moi-même pour mon mariage, ma famille, mes amis et mes électeurs», a-t-il poursuivi.

M. O’Reagan a précisé qu’il était resté au centre jusqu’à tout récemment et qu’il est sobre depuis maintenant 40 jours.

Il a dit se sentir désormais plus fort et en meilleure santé que jamais, et il prévoit continuer ainsi. «J’ai bénéficié de plusieurs heures de consultation, de méditation pour acquérir les outils afin de rester sobre», a-t-il ajouté.

M. O’Regan a remercié tous ceux qui l’ont appelé ou qui lui ont écrit pour l’encourager dans les dernières semaines.

Le premier ministre Justin Trudeau avait exprimé son soutien à son député lorsque celui-ci avait annoncé qu’il s’était inscrit au centre de désintoxication.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!