THE CANADIAN PRESS James Hobson

Un inventeur canadien, qui a dit être “assurément” inspiré par le superhéros Iron Man, a fait la démonstration d’un exosquelette de sa propre conception en soulevant une voiture pour une équipe de tournage allemande.

James Hobson, de Kitchener, en Ontario, a indiqué que le soulèvement du véhicule, en utilisant les jambes de l’exosquelette, représentait environ 360 kilogrammes, ajoutant que les jambes peuvent soutenir en principe environ 700 kilogrammes.

M. Hobson a affirmé travailler sur des exosquelettes depuis environ deux ans, et avoir fabriqué une portion du haut du corps l’an dernier.

Depuis ce temps, il a quitté son emploi pour s’investir à temps plein dans les exosquelettes et a commencé à fabriquer les jambes — qu’il décrit comme un prototype “très préliminaire” coûtant environ 1000 $ — il y a quelques semaines.

M. Hobson a indiqué qu’il rassemblait des morceaux depuis deux ans et — comme l’alter ego du superhéros de Marvel Tony Stark — les avait modifiés et assemblés dans la portion du bas de l’exosquelette.

L’inventeur canadien a dit que la visite annoncée de l’équipe de télévision allemande de l’émission “Galileo” lui avait donné la motivation nécessaire pour fabriquer les jambes, ayant ainsi l’occasion de tester le fruit de son travail avec le soulèvement de la Mini Cooper.

“Nous voulions montrer quelque chose d’impressionnant à l’équipe de télévision allemande”, a-t-il confié, mercredi.

“J’ai une voiture pour mes projets, une Mini Cooper en réparation, alors nous nous sommes dit: ’Pourquoi ne pas essayer de soulever ça?’”

M. Hobson a indiqué que cette vidéo avec l’équipe de télévision était le test pour sa conception. “Le temps manquait pour n’importe quoi d’autre! Je travaille mieux sous pression de toute façon”, a-t-il fait valoir.

M. Hobson a dit prévoir faire la démonstration de l’exosquelette pour l’émission “Daily Planet” de la chaîne Discovery, lundi, en soulevant un camion — estimant la charge à environ 680 kilogrammes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!