Comme il n’y a en ce moment personne qui représente le gouvernement au Sénat, un ministre s’y présentera une fois par semaine pour répondre aux questions des sénateurs.

C’est l’engagement qu’a pris le leader parlementaire du gouvernement, Dominic LeBlanc, en annonçant jeudi que le premier appelé est le ministre des Affaires étrangères. Stéphane Dion se présentera devant un comité plénier à la chambre haute jeudi prochain.

Si cette mesure répond en partie aux préoccupations des sénateurs, elle ne comble pas tout à fait le vide. Le Sénat, normalement, tient une période de questions par jour lorsqu’il siège.

M. LeBlanc a réitéré l’intention du premier ministre de nommer un représentant du gouvernement au Sénat, choisi parmi les cinq premières nominations qui seront faites dans les deux prochains mois. Même si les sénateurs éventuellement nommés par Justin Trudeau seront indépendants, l’un d’eux portera le chapeau de représentant du gouvernement élu.

Les cinq premiers sénateurs nommés par le premier ministre Trudeau seront deux Ontariens, deux Manitobains et un Québécois. Ainsi, l’équilibre entre les provinces sera rétabli au Sénat. Il faudra ensuite en nommer 17 autres pour combler tous les sièges laissés vides par Stephen Harper.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!