THE CANADIAN PRESS Le ministre de l’Industrie, Navdeep Bains.

MONTRÉAL — À la veille de la publication des résultats annuels de Bombardier, le ministre fédéral de l’Industrie, Navdeep Bains, a continué mardi à esquiver les questions entourant une éventuelle aide fédérale.

Au cours d’une mêlée de presse à Ottawa, celui-ci s’est contenté de rappeler que le gouvernement fédéral continuait d’évaluer la demande du constructeur d’avions et de trains en difficulté.

M. Bains a toutefois laissé entendre que de mauvais résultats au quatrième trimestre ainsi que pour l’exercice 2015 n’amenuiseraient pas les chances de l’octroi d’un coup de pouce financier de la part du gouvernement fédéral.

Le ministre a ainsi réitéré que le gouvernement Trudeau prenait en considération les “perspectives à long terme” du secteur aéronautique dans son évaluation.

Dans une entrevue récemment accordée à La Presse, le premier ministre Justin Trudeau avait dit que son gouvernement se donnait jusqu’au dépôt du budget, prévu dans la deuxième moitié du mois de mars, pour prendre une décision, une information que n’a pas voulu confirmer M. Bains.

Les analystes sondés par Thomson Reuters s’attendent à ce que Bombardier (TSX:BBD.B) affiche une perte nette de plus de 4 milliards $ US en 2015 en plus de voir son chiffre d’affaires reculer.

Walter Spracklin, de RBC Marchés des capitaux, croit aussi que la multinationale québécoise annoncera un regroupement de ses actions à raison de 10 pour une, ce qui devrait pousser le titre au-delà du seuil de 1 $ à la Bourse de Toronto.

En tenant compte des transactions réalisées respectivement avec le gouvernement du Québec ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec, l’analyste estime que les liquidités de Bombardier s’élèvent à 6,2 milliards $ US.

À son avis, cela permettra à la société de compléter le programme de son nouvel avion CSeries, dont la facture a bondi de 2 milliards $ US pour atteindre 5,4 milliards $ US.

Bombardier devrait également indiquer que le premier appareil CS100 sera livré au transporteur aérien Swiss au cours du deuxième trimestre, écrit l’analyste dans son un rapport.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!