Shawn Winrich Shawn Winrich / The Associated Press

GUELPH, Ont. – L’adolescent canadien mort lundi dernier des suites d’un accident d’hélicoptère à Hawaï, quatre jours plus tôt, a été identifié: il s’agit de Riley Dobson, de Guelph, en Ontario.

Le jeune homme et trois membres de sa famille participaient à une excursion en hélicoptère, jeudi matin, lorsque l’appareil s’est abîmé dans la baie de Pearl Harbour, près du centre d’interprétation du bombardement japonais de 1941.

Les parents du garçon sont toujours hospitalisés à Hawaï mais leur état s’est stabilisé, alors que son frère a obtenu son congé de l’hôpital. Le pilote de l’hélicoptère a aussi été grièvement blessé dans l’accident.

Selon des témoins, l’adolescent est resté coincé sous l’eau, attaché à son siège, après que l’hélicoptère a plongé dans la baie de Pearl Harbour. Les sauveteurs ont dû couper sa ceinture de sécurité avant de l’extirper de l’appareil.

Riley Dobson, qui était bien connu en Ontario pour sa participation aux concours de saut d’obstacles à cheval, fréquentait l’école secondaire Centennial Collegiate Vocational Institute, de Guelph. Le conseil scolaire Upper Grand District a indiqué que les camarades du jeune Riley et les employés de l’école pourraient obtenir du soutien psychologique.

Dans un rapport préliminaire, le Bureau américain de la sécurité des transports a indiqué mercredi que le pilote de l’appareil avait entendu un énorme bruit et senti l’appareil vibrer. Il avait alors voulu se poser sur une pelouse mais comme plusieurs personnes se trouvaient là, il a décidé d’aller un peu plus loin, près de la baie.

Dans une vidéo tournée par un touriste au centre d’interprétation de Pearl Harbor, on voit l’appareil Bell 206 s’abîmer à environ sept mètres de la rive, avant de couler dans la baie.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!